Poursuite de la coopération Vietnam - États-Unis dans le traitement de la dioxine

Jeudi, 21 janvier 2021 à 14:53:58
 Font Size:     |        Print
 

Signature d’une lettre d'intention sur la coopération en matière de communication pour surmonter les conséquences des bombes, des mines et des produits chimiques toxiques après la guerre au Vietnam. Photo : VNA

Nhân Dân en ligne - Le ministère vietnamien de la Défense et l'Agence des États-Unis pour le Développement international (USAID) ont organisé le 20 janvier à Biên Hoà, dans la province de Dông Nai (au Sud), une cérémonie pour annoncer les résultats du traitement de la dioxine au lac Porte 2 (Gate 2 Lake), aéroport de Biên Hoà.

Un projet de soutien aux personnes handicapées vietnamiennes dans les provinces prioritaires a été lancé à cette occasion, outre la signature d’une lettre d'intention sur la coopération en matière de communication pour surmonter les conséquences des bombes, des mines et des produits chimiques toxiques après la guerre au Vietnam.

Le vice-ministre vietnamien de la Défense, Nguyên Chi Vinh, l’ambassadeur des États-Unis au Vietnam, Daniel J. Kritenbrink, la consule générale des États-Unis à Hô Chi Minh-Ville, Marie Damour, et la directrice de l’USAID Vietnam, Ann Marie Yastishock, étaient présents.

Le projet de traitement de la dioxine à l’aéroport de Biên Hoà a été mis en chantier en décembre 2019. En 2020, il a permis de soulever près de 1.200 mètres cubes de sédiments gravement contaminés par la dioxine et de les placer dans la zone de traitement. Il a également permis la dépollution et la restauration de toute la surface du lac Porte 2 (plus de 5.300 m2), qui répond désormais aux normes vietnamiennes en matière de seuil de dioxine, garantissant la sécurité pour l’homme et l'environnement.

En 2021, environ 7,2 hectares de zones contaminées par la dioxine seront remis à l’USAID pour le traitement, la restauration et la construction d’ouvrages du projet.

Concernant le projet de soutien aux personnes handicapées vietnamiennes dans les provinces prioritaires, l’USAID s'est engagée à lui fournir 65 millions de dollars au cours des cinq prochaines années, afin de garantir aux personnes handicapées dans huit provinces des possibilités d'insertion sociale intégrale et une qualité de vie améliorée.

A cette occasion, le bureau du Comité national de direction du traitement des conséquences des bombes, des mines et des produits chimiques toxiques après la guerre au Vietnam ont convenu de coopérer afin de communiquer les efforts et chercher à attirer l’attention des organisations et particuliers à l’intérieur comme à l’extérieur du Vietnam, dans le but d’accélérer le traitement des engins explosifs et des produits chimiques toxiques laissés par la guerre au Vietnam.

VNA/NDEL

  Partager cet article