Le Vietnam à la 10e Conférence des ministres de la Justice de l’ASEAN

Samedi, 13 octobre 2018 à 10:54:13
 Font Size:     |        Print
 

Le ministre vietnamien de la Justice Lê Thanh Long à la 10e Conférence des ministres de la Justice de l’ASEAN. Photo : VNA

Nhân Dân en ligne - Le ministre vietnamien de la Justice Lê Thanh Long à la tête d’une délégation a participé à la 10e Conférence des ministres de la Justice de l’ASEAN (ALAWMM 10) ouverte vendredi 12 octobre à Vientiane.

Le Vice-Premier ministre lao Bounthong Chitmany et le secrétaire général de l’ASEAN, AKP Mochtan, ont assisté à l’événement.

Dans son discours lors de la réunion, Bounthong Chitmany a exprimé sa conviction que, sur la base des réalisations de la réunion du genre dans le passé, l’événement de cette année sera un bon forum pour les fonctionnaires d’agences judiciaires et judiciaires et les bureaux des procureurs des pays membres de l’ASEAN de discuter et de parvenir à un consensus sur divers travaux.

S’exprimant lors de l’événement, le ministre Lê Thanh Long a affirmé que le Vietnam travaillera en étroite collaboration avec les autres pays membres de l’ASEAN dans ce domaine, indiquant que son pays procédait à une réforme judiciaire et juridique afin de promouvoir l’intégration internationale et régionale.

Il a appelé les pays membres de l’ASEAN à encourager la coopération et à soutenir le Vietnam en tant que président de l’ASEAN en 2020.

Les participants ont mentionné différents progrès au sein de l’ASEAN, notamment des efforts pour réaliser la Communauté de l’ASEAN d’ici 2025. Ils ont également passé en revue les résultats de leurs travaux depuis la conférence ALAWMM 9 tenue en Indonésie en 2015.

Les ministres ont exprimé leur satisfaction devant la mise en œuvre de diverses activités et initiatives de coopération de l’ALAWMM, y compris les propositions révisées ou finalisées pour renforcer la coopération législative et judiciaire au sein du bloc régional.

Ils ont approuvé le traité modèle d’extradition de l’ASEAN et décidé de charger la réunion des hauts fonctionnaires de l’ASEAN (ASLOM) et au groupe de travail ASLOM de commencer à rédiger ce traité afin de renforcer la capacité de l’ASEAN en matière de lutte contre la criminalité transnationale et de renforcer la coopération intraaséanienne pour assurer la primauté du droit.

Les ministres ont également salué la décision prise par la 8e réunion des hauts fonctionnaires de l’ASEAN sur l’entraide judiciaire en matière pénale entre les pays membres de l’ASEAN en avril dernier, de transformer l’accord en document officiel de l’ASEAN.

Ils ont pris note de la coopération renforcée entre les organismes judiciaires des pays membres de l’ASEAN, notamment la création du Conseil des juges en chef de l’ASEAN (CACJ), qui constitue un mécanisme de coopération approprié entre les organes judiciaires des pays membres du groupe.

Ils ont espéré que les initiatives approuvées lors des réunions précédentes des ministres de la Justice de l’ASEAN et celles qui seront examinées et adoptées à la réunion de cette année soient résolument mises en œuvre dans les temps à venir afin de rendre la coopération législative et judiciaire au sein de l’ASEAN plus concrète et efficace, contribuant ainsi à assurer le développement durable, la paix et la stabilité dans la région.

VNA/NDEL