Les dirigeants de la Russie et de l'Allemagne sont convenus de promouvoir l'accord de Minsk sur la situation de l'Ukraine

Lundi, 21 octobre 2019 à 15:29:54
 Font Size:     |        Print
 

Le Président russe Vladimir Poutine. Photo : NDEL.

Nhân Dân en ligne - Le 19 octobre, le Président russe Vladimir Poutine et la Chancelière allemande Angela Merkel ont eu une conversation téléphonique au cours de laquelle ils ont souligné l'importance de la mise en œuvre des Accords de Minks sur la situation en Ukraine. Les deux dirigeants ont également discuté de la promotion de la recherche de solutions à la situation en Syrie et en Libye.

Lors de l'examen des solutions à la crise en Ukraine, les deux dirigeants ont réaffirmé qu'il était important de respecter scrupuleusement les termes du « paquet de mesures » et l'accord conclu au Sommet du groupe de Normandie », a déclaré le bureau de presse du Kremlin.

Au cours de cette conversation téléphonique, les deux parties se sont concentrées sur l'application de la « formule de Steinmeier » en vertu du droit ukrainien, ainsi que sur le retrait des forces dans les zones déterminées le long de la ligne de contact à proximité des zones résidentielles de Zolotoye et de Petrovskoye.

Selon le Kremlin : « En ce qui concerne la possibilité de tenir un autre Sommet du groupe de Normandie, les deux parties ont également estimé qu'il était nécessaire de se préparer soigneusement pour obtenir des résultats clairs. Le Président russe Poutine et la Chancelière allemande Merkel ont également déclaré favorable à la poursuite du travail par les assistants des deux dirigeants et les ministres des Affaires étrangères des deux pays ».

En ce qui concerne la situation en Syrie, le Président russe Poutine a déclaré que, lors de la recherche d'une solution politique dans ce pays, il fallait tenir compte des intérêts des groupes ethniques et des groupes religieux. Poutine et Merkel « ont concentré leurs discussions sur la situation dans le Nord-Est de la Syrie. Le Président russe a souligné que la stabilité à long terme de la République syrienne ne peut être obtenue que sur la base du respect des principes de l’unification nationale et de l’intégrité territoriale de ce pays », a déclaré le Kremlin.

En outre, les deux dirigeants sont également convenus qu'il était très important de promouvoir une solution politique en Syrie, à savoir la tenue de la première réunion du Comité constitutionnel syrien à Genève (Suisse) le 23 octobre.

Le Président russe Vladimir Poutine, et la Chancelière allemande Algela Merkel, ont également déclaré que la Russie et l'Allemagne souhaitaient contribuer à réduire les tensions en Libye et soutenaient tous les efforts visant à trouver une solution pacifique dans le pays.

NDEL

  Partager cet article

AUTRES ACTUS: