Efforts du Vietnam dans l’amélioration des lois sur les enfants

Jeudi, 31 octobre 2019 à 18:35:40
 Font Size:     |        Print
 

La session de discussion « Finalisation et application des lois sur la protection des enfants dans le processus de réforme du droit et de la justice du Vietnam ». Photo : Baophapluat.

Nhân Dân en ligne – Le Ministère vietnamien de la Justice, en coordination avec la Délégation de l’Union européenne et le Fonds des Nations Unies pour l’Enfance (UNICEF) au Vietnam, a organisé le 31 octobre une session de discussion sur le thème « Finalisation et application des lois sur la protection des enfants dans le processus de réforme du droit et de la justice du Vietnam ».

Il s’agit d’une discussion visant à fournir, à partager et à échanger des informations sur l’amélioration et l’application des lois et des politiques de protection de l’enfance. Les enfants sont un groupe cible recevant l’attention spéciale du gouvernement vietnamien et la communauté internationale.

Cet événement a enregistré la présence de la vice-ministre vietnamienne de la Justice, Dang Hoàng Oanh ; de la vice-présidente de la Cour populaire suprême du Vietnam, Nguyen Thuy Hien ; du directeur du Département de l’enfance du Ministère vietnamien du Travail, des Invalides de guerre et des Affaires sociales, Dang Hoa Nam ; du directeur du Département de droit pénal et administratif du Ministère vietnamien de la Justice, Dô Duc Hiên ; du premier secrétaire de la Délégation de l'Union européenne au Vietnam, Tom Corrie ; et de la représentante en chef par intérim de l’UNICEF au Vietnam, Lesley Miller.

Lors de son allocution d’ouverture, la vice-ministre de la Justice Dang Hoàng Oanh a souligné que le Vietnam était le premier pays d’Asie et le deuxième au monde à ratifier la Convention des Nations Unies sur les droits de l’enfance le 20 février 1990. Au cours des 30 dernières années, le Vietnam a déployé des efforts considérables pour mettre en œuvre progressivement les engagements et les obligations de ses pays membres, afin de veiller à ce que les enfants grandissent dans un environnement sain et sécuritaire.

La vice-ministre vietnamienne de la Justice, Dang Hoang Oanh. Photo : Baophapluat.

En ce qui concerne la justice pour enfants, la vice-ministre vietnamienne a déclaré que son pays avait tenu ses engagements dans l’examination régulière et le perfectionnement du système de politiques et de lois en matière de justice pour les mineurs, ainsi que le traitement, la réhabilitation et la réinsertion à la communauté des mineurs violant la loi. En outre, le Vietnam prend tous es efforts dans l’identification des points compatibles et incompatibles avec la Convention relative aux droits de l’enfant et d’autres normes internationales de la justice pour les mineurs.

Pour sa part, le premier secrétaire de la Délégation de l'Union européenne au Vietnam, Tom Corrie, s’est rendu compte que le Vietnam avait fait de gros efforts pour perfectionner la loi sur les enfants ces derniers temps. Il a également déclaré que l’achèvement des mécanismes et des cadres juridiques pour les enfants et les mineurs devait garantir un accès approprié, convivial et rapide.

La représentante en chef par intérim de l’UNICEF au Vietnam, Lesley Miller a notamment reconnu les efforts déployés par la partie vietnamienne pour améliorer le cadre juridique afin de renforcer la protection des garçons et des filles contre toutes les formes de maltraitance. Mais, il existe encore des lacunes dans le système juridique.

La représentante en chef par intérim de l’UNICEF au Vietnam, Lesley Miller. Photo : Baophapluat.

Les participants ont parvenu à un consensus sur la nécessité d’étudier et de mettre en place un mécanisme de coordination entre les Cours, les agences et les organisations sociales dans le renforcement de l’importance des experts psychologiques afin de fournir des soutiens psychologiques et sociaux aux personnes de moins de 18 ans, issus de victimes de sévices sexuels et de maltraitance.

NDEL