Renforcement de la coopération judiciaire entre les provinces frontalières vietnamiennes et cambodgiennes

Jeudi, 12 décembre 2019 à 11:28:46
 Font Size:     |        Print
 

Les deux ministres vietnamien et cambodgien de la Justice. Photo: VNA

Nhân Dân en ligne - La 2e conférence judiciaire des provinces frontalières Vietnam-Cambodge a eu lieu les 4 et 5 décembre à Siem Reap, au Cambodge avec la participation d’environ 150 délégués.

Coprésidé par le ministre vietnamien de la Justice, Lê Thanh Long, et son homologue cambodgien Ang Vong Vathana, l’événement visait à évaluer la mise en œuvre des accords et à discuter des mesures d’assistance juridique en faveur des habitants résidant dans les provinces frontalières.

Dans son discours d’ouverture, Lê Thành Long a souligné que ces deux dernières années, son ministère et les localités vietnamiennes ayant les frontières communes avec le Cambodge avaient fait tous les efforts possibles dans la vulgarisation des lois, l’assistance juridique et la conciliation au niveau local en faveur des habitants frontaliers dont les Cambodgiens.

Pourtant, selon lui, il est nécessaire de rendre plus flexible et efficace le mécanisme de coopération entre les deux ministères et les organes judiciaires des provinces frontalières vietnamiennes et cambodgiennes, contribuant ainsi à la prospérité et au développement durable de ces localités ainsi qu’au renforcement du bon voisinage entre les deux peuples.

De son côté, le ministre cambodgien de la Justice Ang Vong Vathana a hautement apprécié l’efficacité de la coopération entre les organes judiciaires des deux pays ces derniers temps, notamment dans l’échange d’informations, le partage d’expériences sur l'application des lois des tribunaux, la lutte contre la criminalité transnationale, et la formation du personnel à tous les niveaux, en particulier dans les provinces frontalières vietnamiennes et cambodgiennes.

D’une longueur de 1 245 km, la frontière terrestre entre le Vietnam et le Cambodge séparant dix provinces vietnamiennes de neuf provinces cambodgiennes a permis de favoriser des échanges commerciaux entre les deux pays, mais a aussi engendré de nombreuses sortes de crimes.

Les deux ministères de la Justice ont signé plusieurs accords de coopération, servant ainsi de base juridique importante afin de mettre en place des activités de coopération bilatérale. Il s’agissait d’un protocole d’accord sur la coopération juridique et judiciaire, d’un accord sur l’assistance judiciaire en matière civile et d’un autre encore sur l’extradition.

La première conférence judiciaire des provinces frontalières Vietnam-Cambodge avait eu en août 2017 dans la province vietnamienne de Tây Ninh (au Sud).

NDEL

  Partager cet article

AUTRES ACTUS: