Des Viêt kiêu aux États-Unis soutiennent la lutte locale contre le Covid-19

Mercredi, 25 mars 2020 à 10:27:03
 Font Size:     |        Print
 

Des centaines de masques devraient être envoyés aux hôpitaux. Photo : VOV.

Nhân Dân en ligne - La communauté vietnamienne aux États-Unis s'est efforcée de contribuer à la lutte contre le nouveau coronavirus (Covid-19) en cousant des masques faciaux à utiliser dans les hôpitaux en raison de la rareté des équipements de protection pour les travailleurs médicaux.

L’épidémie de coronavirus fait des ravages aux États-Unis, le nombre d'infections continuant d'augmenter considérablement à travers le pays. Comme les masques faciaux sont parmi les articles très recherchés, les travailleurs médicaux sont les plus vulnérables car ils traitent directement les patients infectés.
De nombreux ressortissants vietnamiens qui y vivent ont appelé la communauté vietnamienne à se joindre à la couture de masques faciaux à distribuer aux hôpitaux. Kati Nguyên, qui vit à Seattle, Washington DC, est l'une des leaders communautaires de ces efforts.

Pour autant que je sache, de nombreuses infirmières ont pleuré de désespoir de ne pas avoir suffisamment de masques à porter au travail, ce qui représente une grande menace d'infection, a déclaré Kati Nguyên. Une expatriée vietnamienne comme moi veut faire quelque chose d'important pour la société.

L’atelier de couture de Kati Nguyên à Seattle, Washington DC, est devenu un lieu pour les ressortissants vietnamiens pour venir coudre des masques. Photo : VOV.

En utilisant Facebook, Kati Nguyên a rallié des membres de la communauté vietnamienne aux États-Unis pour la rejoindre dans la lutte contre le Covid-19. Depuis le début de son idée, elle a reçu des réponses enthousiastes, certains se rendant chez elle pour coudre les masques, d'autres prenant du tissu pour les produire dans leur propre maison, tandis que d'autres ont fourni leur propre tissu afin de créer plus de masques.

Tous les Vietnamiens se sont montrés enthousiastes à l'idée de répondre à l'appel alors qu'ils pensaient à aider l'hôpital. Les travailleurs médicaux peuvent sauver des patients, a déclaré Trang, l'une des amies de Kati Nguyên dans le groupe.

Après avoir été cousu, les masques faciaux sont remis aux médecins. Photo : VOV.

Cependant, Kati Nguyên a déclaré que son groupe était confronté à une pénurie de matériaux pour fabriquer les masques. La plus grande difficulté est que les matériaux sont rares car les magasins ont fermé alors que les sources d'approvisionnement par les amis sont limitées. Nous essayons donc d'obtenir du matériel d'autres sources.

À l'heure actuelle, le groupe a cousu des centaines de masques faciaux qui ont été envoyés à divers médecins et infirmières travaillant aux États-Unis.

Un membre de la communauté vietnamienne offre des masques aux travailleurs médicaux. Photo : VOV.

Il est à espérer que si le mouvement se popularise parmi la communauté vietnamienne aux États-Unis, les efforts se transformeront finalement en une réussite pour Kati Nguyên.

Lorsque j'ai posté sur la page Facebook des Vietnamiens vivant à Seattle, j'ai reçu d'énormes réponses avec de nombreuses personnes me demandant comment coudre des masques. Les Vietnamiens vivant non seulement à Washington, mais aussi en Californie, au Texas, en Oregon et à Atlanta sont prêts à apprendre de mon expérience et à coudre eux-mêmes des masques avant de les distribuer aux hôpitaux », a déclaré Kati Nguyên.

NDEL

  Partager cet article

AUTRES ACTUS: