L'Association des Femmes vietnamiennes en Tanzanie offre des produits de première nécessité à l'orphelinat Chanika Children's Home

Mercredi, 08 avril 2020 à 17:19:03
 Font Size:     |        Print
 

L'Association des Femmes vietnamiennes en Tanzanie organise un voyage de charité, offrant des cadeaux à Chanika Children's Home. Photo : thoidai.com.vn

Nhân Dân en ligne – Face au déclenchement de la pandémie de Covid-19, l'Association des Femmes vietnamiennes en Tanzanie a offert des articles de première nécessité comme sacs à dos pour des élèves, des farines de maïs, des sortes de haricots, des bouteilles d’huile végétale pour la cuisine, les savons, les dentifrices et les matériels d'apprentissage pour les orphelins de Dar es Salaam.

Jusqu’au 7 avril, le nombre total de cas positifs au Covid-19 enregistrés en Tazanie était de 24. Tout le pays a été mis en garde contre la propagation de la pandémie dans la communauté. Le risque de la pandémie a rendu la vie de la plupart des habitants de ce pays encore plus difficile.

Dans ce contexte, l'Association des Femmes vietnamiennes en Tanzanie a organisé un voyage de charité, offrant des cadeaux à Chanika Children's Home relevant de l’organisation Kind Heart Africa géré par le bonze Pannasekara du Temple bouddhique à Dar es Salaam.

L'orphelinat Dar es Salaam s’occupe de 74 enfants orphelins de 3 à 17 ans. Ces derniers sont nourris jusqu'à ce qu'ils obtiennent leur diplôme universitaire ou collégial, et ils peuvent travailler seuls pour gagner leur vie.

En raison de l'épidémie croissante et de l'interdiction de rassemblement en foule imposée par le gouvernement, le comité exécutif de l’Association et les donateurs ont envoyé des représentants à l'orphelinat. Pour assurer la sécurité aux enfants, la délégation n'est pas venue offrir directement des cadeaux à l'orphelinat, mais au temple géré par le bonze à Dar es Salaam.

Le Comité exécutif de l'Association a également offert des masques de protection au bonze et aux représentants du Conseil d'administration de l'orphelinat et aux étudiants dans les universités à Dar es Salaam.

La présidente de l'Association des Femmes du Vietnam en Tanzanie, Dinh Hai Yên, a montré aux gens comment se laver les mains et a demandé à la direction de l'orphelinat d'apprendre et de rappeler à leurs enfants de se laver les mains régulièrement pour éviter l'infection.

NDEL

  Partager cet article

AUTRES ACTUS: