Les Tchèques apprécient les sentiments de la communauté vietnamienne dans le combat du Covid-19

Vendredi, 15 mai 2020 à 08:00:33
 Font Size:     |        Print
 

Marcel Winter (2e à partir de gauche) lors d’une remise des masques confectionnées par la communauté vietnamienne à la commune de Vestec. Photo : VNA.

Nhân Dân en ligne - Sur la chaîne tchèque CT24, Marcel Winter, président honoraire de l'Association d'Amitié tchéco-vietnamienne, a hautement apprécié les activités de soutien significatives de la communauté vietnamienne en République tchèque.

Dès que la République tchèque a détecté le tout premier cas d'infection au Covid-19 le 1er mars, la communauté vietnamienne a appelé les résidents vietnamiens à coudre des masques faciaux, à donner de l'argent aux hôpitaux, à fournir rapidement des plats et des boissons gratuites aux forces du pays de résidence combattant contre le Covid-19, a raconté Marcel Winter.

Selon le correspondant de l'Agence vietnamienne d’Information à Prague, Marcel Winter a fait savoir que l'initiative de coudre des masques faciaux provenait d'un groupe de jeunes mères d'une organisation non lucrative : lamchame.cz. Le mouvement s'est immédiatement propagé et a reçu des réponses d'autres organisations de la communauté vietnamienne. En fait, presque toutes les familles vietnamiennes du pays se sont jointes à l'activité.

En outre, les Vietnamiens étaient prêts à partager des collations et des boissons gratuites avec les personnels de santé pour les soutenir dans le combat contre la pandémie de COVID-19.

Ce programme est une initiative, représentée par le symbole du cœur affiché devant les magasins et restaurants vietnamiens en République tchèque pour soutenir les employés publics locaux. Tout est venu de l'intimité cordiale des Vietnamiens. Par exemple, la communauté vietnamienne de la ville de Cheb a offert à l'hôpital et aux pompiers 700 000 couronnes, à la communauté de Plzen 300 000 couronnes, tandis que la communauté vietnamienne d'Ustí nad Labem a également fait don de 300 000 couronnes pour acheter un ventilateur pour l'hôpital Masaryk.

La communauté vietnamienne considère la République tchèque comme sa deuxième maison

En particulier, la communauté vietnamienne de la République tchèque a également fait don de jusqu'à 40 000 masques faciaux, montrant qu'elle fait partie de la société tchèque, en considérant la République tchèque comme leur pays bien-aimé en situation d'urgence. Elle a apporté des aides aux Tchèques afin de surmonter les difficultés causées par la pandémie.

Non seulement la communauté vietnamienne en République tchèque, le Premier ministre vietnamien Nguyen Xuan Phuc dans son entretien téléphonique avec son homologue tchèque Andrej Babis a également affirmé que le Vietnam était prêt à coopérer avec la République tchèque et tous ses partenaires pour lutter contre l'épidémie, ajoutant qu'aucun pays ne pouvait agir seul pour surmonter une telle crise de santé publique à l'échelle mondiale.

Marcel Winter a souligné qu'il était indispensable de féliciter et de remercier la communauté vietnamienne en République tchèque. Il a exprimé son souhait et son attente que les Tchèques reconnaissaient le soutien du peuple vietnamien non seulement dans le combat du Covid-19 mais également dans d'autres événements antérieurs, notamment l'inondation de Chrášťany ou l'incendie de Vejprty. La communauté vietnamienne montre son soutien avec un désir de s'engager dans la vie du pays d'accueil et les bonnes actions sont issues non seulement des organisations, des associations mais aussi des familles vietnamiennes vivant en République tchèque.

Notant l'aide traditionnelle des Vietnamiens en République tchèque, Marcel Winter partage son expérience personnelle qui a travaillé avec des partenaires vietnamiens durant ces 23 dernières années et s'est rendue 48 fois au Vietnam. Il a affirmé que le peuple vietnamien faisait preuve de gentillesse et de partage depuis sa subconscience. Dans la vie sociale, le peuple vietnamien se fixe le premier objectif de gagner la vie de sa famille et de sa progéniture ainsi que pour aider ses parents et c'est la longue tradition du Vietnam.

Pas moins de 216 000 Vietnamiens vivant et travaillant en République tchèque considéraient le pays comme leur pays d’adoption, ce qui montre à quel point ils sont fiers de vivre, de travailler et d'étudier en République tchèque.

Ayant une bonne connaissance des Tchèques et du Vietnam, Marcel Winter a partagé que les Tchèques appréciaient toujours la communauté vietnamienne, ce qui est montré à travers des messages récents des Tchèques sur Facebook exprimant ses remerciements aux bonnes actions du peuple vietnamien et disant « les vietnamiens, c’est nous ».

NDEL