Une fille d’origine vietnamienne dans la liste de Forbes de Slovaquie

Mardi, 16 juin 2020 à 15:50:35
 Font Size:     |        Print
 

Nhân Dân en ligne – La liste de Forbes de Slovaquie a glorifié des hommes et des femmes d’affaires en âge de moins de 30 ans, dans laquelle Lucia Thao Huong Simekova (27 ans), une fille d’origine vietnamienne, est connue pour ses succès dans l’établissement d’une chaîne de restaurant de « Pho ».

Le magazine Forbes de Slovaquie publié en avril 2020 a présenté un article sur Lucia Thao Huong Simekova, la première fille d’origine vietnamienne sélectionnée dans cette liste prestigieuse. Pendant deux ans, la chaîne de restaurant de « Pho » (soupe de nouilles à la viande de bœuf ou de poulet) de Lucia Thao Huong Simekova a obtenu une recette de plus de 3 millions d’euros, soit 3,4 millions de dollars.

Née en 1993, Vu Thao Huong a grandi dans le village de Ivanka pri Dunaji, à environ 15 km à l’ouest de la capitale slovaque de Bratislava. Son père et sa mère, qui sont vietnamien, se sont rencontrés à Varsovie (en Pologne), après avoir terminé leurs études européennes.

Lucia Thao Huong Simekova a participé à nombreux concours de mathématiques dans la région pour les lycéens et gagné le 3e prix. En outre, cette fille excellente a obtenu une bourse de 35 000 euros financée par l’École internationale de Bratislava pour suivre les études supérieures à l’Université de Harvard (Etats-Unis) ou à l’Université de Oxford (Royaume-Uni). Cependant, elle s’est inscrite dans l’antenne de l’Université de Seattle à Bratislava. Pendant son travail pour Heitman, l’un des fonds d’investissement étrangers de Slovaquie, Vu Thao Huong est venu au Royaume-Uni pour étudier le master en investissement immobilier et en finance à l’Université de Reading. Elle a ensuite rejoint Sharow Capital, une société de gestion immobilière et d’investissement immobilier.

Pendant 5 ans de travail, Huong s’est toujours souvenue de son rêve d’ouvrir son propre restaurant dans lequel elle pouvait recréer l’espace des repas de famille, avec des plats traditionnels vietnamiens cuisinés par sa mère.

Huong et son cousin Thang Tran ont apporté de la gastronomie vietnamienne à présenter au Festival de musique Grape à Piešťany. Les deux plats les plus préférés sont « pho » (soupe de nouilles à la viande de bœuf) et « bun bo Nam Bo » (vermicelles avec de la viande façon sud).

La chaîne de restaurants « Pho » aide également Huong à réaliser qu’elle a hérité de nombreuses forces de ses parents. Elle est heureuse que les quatre sœurs vivent à Bratislava les unes à côté des autres, puissent facilement se rassembler pendant les vacances.

L’affection passionnée dans la grande famille est également un souvenir dont Huong a été profondément impressionnée depuis son arrivée au Vietnam, alors qu’elle avait 10 ans. Dans le pays natal, elle était bien accueillie par tous les oncles, tantes et cousins même si ils ne s’étaient jamais rencontrés. Plus tard, elle écrivait souvent des lettres à ses relatifs au Vietnam en vietnamien.

NDEL

  Partager cet article

AUTRES ACTUS: