Les Viêt kiêu s’orientent toujours vers leur pays natal

Dimanche, 31 janvier 2021 à 21:30:35
 Font Size:     |        Print
 

Le vice-ministre des Affaires étrangères, Dang Minh Khôi. Photo: VNA

Nhân Dân en ligne – En marge du 13e Congrès national du Parti communiste du Vietnam (PCV), le vice-ministre des Affaires étrangères, Dang Minh Khôi, a accordé une interview à la presse sur la valorisation du rôle de la communauté des Vietnamiens à l’étranger, contribuant à la mise en œuvre du Renouveau, de l’intégration mondiale et du développement national dans les temps à venir.

Journaliste : Monsieur le vice-ministre, pourriez-vous nous faire connaitre les aspirations, sentiments et attentes des Vietnamiens d’outre-mer envers le 13e Congrès national du PCV ?

M. Dang Minh Khôi : On peut dire que les plus de 5,3 millions de Viêt kiêu et les Vietnamiens au Vietnam ont communiqué leurs attentes au 13e Congrès national du PCV. On a pu le voir clairement lorsque le Comité exécutif du PCV recueillait les avis de la population sur le projet de document soumis au 13e Congrès national du PCV

Via les organisations et les Ambassades vietnamiennes à l’étranger, les Viêt kiêu ont donné de nombreux avis précieux. Le Comité d'État chargé des Vietnamiens résidant à l'étranger a aussi recueilli les avis des Viêt kiêu au Vietnam.

Ceux-ci ont hautement apprécié les succès que leur pays natal avait obtenues au cours de ces cinq dernières années, ainsi que pendant la mise en œuvre du Renouveau. Dans le rapport politique du Comité central du Parti du 12e mandat sur les projets des documents soumis au 13e Congrès du Parti présenté par le Secrétaire général du PCV et le Président Nguyên Phu Trong, les Viêt kiêu étaient d’accord avec la déclaration « Notre pays n’a jamais eu la structure, le potentiel, la position et la réputation internationale qu’il a aujourd'hui ».

Affirmant que les réalisations obtenues par le pays étaient très importantes, ils ont dit souhaiter que dans le nouveau mandat, le pays continue à se développer fortement, à s’intégrer plus profondément au monde et à ne pas se laisser distancer.

La communauté des Vietnamiens à l’étranger a montré sa sympathie envers le Parti, l’État, les ministères et les organes concernés pour l’attention qui leur ont accordé. En 2020, dans le contexte de propagation complexe de l’épidémie de Covid-19, les dirigeants du Parti et de l’État ont remis, par l’intermédiaire du Front de la Patrie, de la Commission centrale de mobilisation des masses et du Ministère des Affaires étrangères, des masques, du matériel médical et de l’argent, pour une valeur totale de 600 mille dollars, aux Viêt kiêu en difficulté.

Nous avons organisé de nombreux vols pour rapatrier plus de 800 mille citoyens de l’étranger.

Les Viêt kiêu ont souhaité que le Parti et l’État continuent de les aider à étudier la langue vietnamienne pour préserver l’identité nationale. Leur souhait est très clair. Étant vietnamiens, où qu’ils aillent et où qu’ils vivent, les 2e et 3e générations doivent connaître la langue vietnamienne et comprendre la culture de leur pays natal.

Dans le rapport politique remis au Congrès, Nguyên Phu Trong a déclaré que dans les années à venir, le Vietnam devrait redoubler d’efforts pour soutenir les Vietnamiens résidant à l'étranger afin de les aider à consolider leur statut juridique, à mieux s'intégrer dans les pays hôtes, stimuler le développement socioéconomique et protéger leurs intérêts légitimes.

Au cours de ces 5 dernières années, les Viêt kiêu ont investi environ 80 milliards de dollars au pays. En 2020, ils ont accordé une aide financière d’environ 75 milliards de dôngs à leurs compatriotes dans la lutte contre l’épidémie et la réparation des dégâts causés par les crues au Centre.

Journaliste : Monsieur, pourriez-vous nous partager les mesures du Comité d'État chargé des Vietnamiens résidant à l'étranger, pour assurer avec succès son rôle de passerelle entre le pays et les Viêt kiêu ?

M. Dang Minh Khôi : Nous organisons annuellement le programme « le printemps du pays natal » qui n’est destiné qu’aux Viêt kiêu.

De plus, nous nous intéressons régulièrement aux intérêts légitimes et aux attentes des Viêt kiêu. Nous leur enseignons la langue vietnamienne et la culture traditionnelle des Vietnamiens

Journaliste : Monsieur, quel est le rôle des Vietnamiens résidant à l’étranger dans les décisions par le Parti dans les temps à venir ?

M. Dang Minh Khôi : Le nombre de Vietnamiens vivant à l'étranger est passé de 4,5 millions de personnes dans 109 pays et territoires en 2015 à 5,3 millions dans 130 pays et territoires en 2019. En octobre 2020, des Vietnamiens résidant à l’étranger de 27 pays et territoires avaient investi dans 362 projets d’investissement direct étranger au Vietnam totalisant un capital social de 1,6 milliard de dollars. Par conséquent, les agences, secteurs et localités vietnamiens doivent avoir des approches plus spécifiques et plus flexibles pour les Viêt Kiêu, afin qu'ils puissent contribuer davantage à la nation.

La Résolution N° 36 du Bureau politique sur les Vietnamiens résidant à l’étranger, publiée en 2004, a affirmé que le Parti et l’État considèrent toujours la communauté des Viêt Kiêu comme une partie inséparable de la nation vietnamienne. Dans le passé, de nombreux mécanismes et politiques avaient été publiés et mis en œuvre pour créer des conditions plus favorables pour les Vietnamiens résidant à l’étranger.

Les Vietnamiens résidant à l’étranger ont toujours répondu positivement aux appels au don et au soutien de la population locale pour surmonter les conséquences de la pandémie de COVID-19, ainsi que les catastrophes naturelles, comme en témoigne leur réponse aux récentes inondations et tempêtes historiques dans le Centre du Vietnam, a déclaré Dang Minh Khoi.

Le Parti, l'État et le gouvernement du Vietnam apprécient toujours les précieuses contributions de la communauté vietnamienne à l'étranger et souhaitent également qu'elle accompagne et continue de contribuer au développement national.

NDEL

  Partager cet article

AUTRES ACTUS: