20 pays et territoires commandent des kits de dépistage du coronavirus fabriqués par le Vietnam

Mercredi, 18 mars 2020 à 10:35:00
 Font Size:     |        Print
 

Des kits de dépistage du coronavirus fabriqués par le Vietnam. Photo : NDEL.

Nhân Dân en ligne - Vingt pays et territoires cherchent à acheter des milliers de kits de dépistage vietnamiens du Covid-19, a déclaré le 17 mars, Phan Quôc Viêt, directeur de la société par actions des technologies Viêt A.

À court terme, la société exportera vers l'Iran, la Finlande, la Malaisie et l'Ukraine. L'Iran a commandé 200 000 kits et l'Ukraine 15 000 kits.

Afin de faire face à l'impact de l'épidémie de Covid-19, le Vietnam a recherché et mis au point des kits de dépistage appropriés. Parmi les tests, le bio-kit RT-PCR en temps réel mené par l’Académie de médecine militaire et la société par actions des technologies Viêt A a obtenu la licence du ministère de la Santé pour la production de masse.

Selon Phan Quôc Viêt, directeur de la société par actions des technologies Viêt A, au cours de la semaine dernière, l'entreprise a été en mesure de produire en masse 5 000 kits de dépistage pour le Covid-19 qui doivent être utilisés dans des installations de test en tandem avec le kit biologique produit par le Centre américain de contrôle et de prévention des maladies (CDC) et l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

Bien que la société ait récemment commencé à produire en masse le kit, elle a jusqu'à présent reçu de nombreux commentaires positifs des utilisateurs concernant sa grande précision. En effet, la société est capable de produire environ 10 000 kits de dépistage par jour, avec une capacité maximale de 30 000 kits par jour en fonction des futures demandes, a expliqué Phan Quôc Viêt.

À la suite de l'annonce officielle concernant le nouveau kit de dépistage, plusieurs pays dans le monde, tels que la Belgique, l'Australie, la Pologne, l'Ukraine, la Finlande, le Nigéria, l'Afrique du Sud, le Cambodge, la Turquie et l'Irlande ont exprimé leur désir de les acheter.

À partir de cette semaine, la société s'apprête à envoyer sa première livraison de 50 kits en Ukraine, tandis que 100 autres kits seront envoyés en Finlande.

Ces derniers jours, Hanoi a commandé 4 000 kits à utiliser dans la capitale et à offrir à plusieurs hôpitaux en Italie, le pays européen le plus durement touché par le Covid-19.

Selon une déclaration du fabricant, chaque kit se compose de 50 tests, chaque test étant utilisé pour une personne tandis que la durée nécessaire est de deux heures.

L'épidémie de Covid-19 s'est jusqu'à présent étendue à 162 pays et territoires, le nombre de morts atteignant plus de 7 300.

NDEL