Le Vietnam fera partie du Top 50 des pays pionniers de l'intelligence artificielle

Jeudi, 25 février 2021 à 13:25:25
 Font Size:     |        Print
 

Photo d'illustration : VNA.

Nhân Dân en ligne - Le Vietnam s'est fixé l'objectif de figurer en 2030 parmi les quatre premiers pays de l'ASEAN et dans le Top 50 des pays du monde dans le domaine de la recherche, du développement et de l'application de l'intelligence artificielle.

L'intelligence artificielle (IA) et le numérique sont les leviers de la 4e révolution industrielle. Certaines tâches disparaîtront alors que de nouvelles fonctions verront le jour. La montée des technologies aura des effets sur les modèles d’affaires et les processus des organisations, et elle bouleversera les professions.

Conscient de l'importance de l'IA, le gouvernement vietnamien vient de promulguer la Stratégie nationale sur la recherche, le développement et l'application de l'IA à l'horizon 2030 pour en faire un secteur technologique important du pays dans la 4e révolution industrielle.

Ainsi, d'ici 2030, le Vietnam devrait devenir un centre d'innovation et de développement de solutions et d'applications de l'IA en Asie du Sud-Est comme dans le monde. Il s'agit de faire du Vietnam l'un des quatre premiers pays de la région et des 50 pays leaders au monde dans la recherche, le développement et l'application de l'IA.

Il lui faudrait établir 10 marques prestigieuses en la matière dans la région, développer trois centres nationaux pour le stockage des mégadonnées - Big data - et le calcul haute performance - HPC...

En outre, 50 jeux de données ouverts seront formulés et interconnectés entre différents secteurs socio-économiques au service de la recherche, du développement et de l'application de l'IA.

Dans le cadre de cette stratégie, le Vietnam devrait créer trois centres innovants nationaux pour l’IA et compter au moins un représentant figurant dans la liste des 20 principaux centres de R&D et de formation de l’ASEAN en la matière.

Pour atteindre ces objectifs, la stratégie propose un certain nombre d'orientations, telles que l'établissement d'un cadre juridique sur l'IA, le développement d'un écosystème d'IA, la promotion de l'application de l'IA et de la coopération internationale dans ce domaine.

VNA/NDEL

  Partager cet article

AUTRES ACTUS: