Le village de culture de courges cireuses gigantesques fait du tourisme communautaire

Mercredi, 15 mai 2019 à 14:45:38
 Font Size:     |        Print
 

La courge cireuses gigantesque au village de Chanh Trach 1, commune de My Tho. Photo : VNA.

Nhân Dân en ligne - Les habitants du village de Chanh Trach 1, commune de My Tho, province de Binh Dinh (au Centre du Vietnam) a changé leur culture des courges cireuses gigantesques, ses méthodes de plantation et de transformation pour associer la préservation de la variété des courges cireuses gigantesques aux circuits du tourisme communautaire.

Bien que ces courges gigantesques soient bien connus depuis longtemps, les maraîchers du village de Chanh Trach ont du mal à avoir des bénéfices de ces produits exotiques.

Actuellement, des familles ont changé de modes de maraîchage, de soins et de transformation en associant le maintien de cette variété des courges gigantesques aux circuits touristiques communautaires.

Le président de l’Association des Paysans de la commune de My Tho, Pham Van Tho, a fait savoir que si l’on trouve une orientation de développement apportant des revenus stables aux habitants, ce sera favorable au développement de ce métier traditionnel de maraîchage de ces courges.

Les autorités et habitants locales ont activement promu ces espèces aux foires et aux moyens de médias, cependant, ces courges gigantesques sont très lourdes, difficiles pour le transport et ne peuvent pas se conserver longtemps, et on ne trouve pas encore de débouchés.

Cependant, après la présentation dans les journaux et à la télévision, il y a eu de nombreux visiteurs curieux à venir visiter, des produits de tourisme communautaire sont progressivement créés dans cette localité.

Le directeur de la Sarl de tourisme de Binh Dinh, Nguyên Ngoc Thach, était la première personne à avoir l’idée de créer des circuits touristiques aux visiteurs pour découvrir cette jolie zone de Binh Dinh.

Issu du district de Phu My, il souhaite contribuer à la préservation et au développement des valeurs exotiques de son pays natal. Selon lui, ses circuits touristiques de découverte du marais de Châu Truc, des sites maritimes et insulaires du district de Phu My sont déployés depuis seulement deux ans.

Cependant, il reste beaucoup de difficultés, puisque le district de Phy My est à 70 kilomètres de la ville de Quy Nhon, et que des services de cette localité sont restrictifs, bien que des visiteurs étrangers soient impressionnés par des courges gigantesques et par l’hospitalité de ces habitants locaux.

La famille de M. Nguyên Bay, une des familles accueillant souvent des visiteurs, prépare des plats traditionnels des courges au services des touristes, en faisant des confitures de courges, des produits de thé de courges, pour que les touristes les achètent comme cadeaux pour leurs amis.

Au cours de ces dernières années, Quy Nhon-Binh Dinh est une destination émergente dans la zone côtière du Centre. Si la province renforce des circuits touristiques communautaires présentant les beaux paysages et des gens dans les zones rurales, elle pourra non seulement préserver le métier traditionnel de maraîchage des courges gigantesques, mais aussi créer une force motrice de développement aux zones en difficulté, ce contribuant à la promotion des belles images sur Binh Dinh.

NDEL