Le Vice-PM Trinh Dinh Dung plaide pour l’accélération de la construction de l’aéroport international de Long Thành

Jeudi, 17 octobre 2019 à 16:23:33
 Font Size:     |        Print
 

Le Vice-Premier ministre Trinh Dinh Dung inspecte la construction de la zone de réinstallation Lôc An - Binh Son. Photo : NDEL.

Nhân Dân en ligne - Le Vice-Premier ministre (PM) vietnamien Trinh Dinh Dung eu le 16 octobre une séance de travail avec les autorités de la province de Dông Nai (au Sud) sur la construction de l’aéroport international de Long Thành.

Trinh Dinh Dung a exigé que la première phase de construction soit lancée au cours du premier trimestre de 2021. Pour ce faire, la province de Dông Nai devra prendre des mesures efficaces visant à régler rapidement les problèmes ayant trait à l’expropriation des terrains, et construire des zones de réinstallation en faveur des 5 000 ménages concernés par le projet, a-t-il souligné.

Le Ministère des Richesses naturelles et de l'Environnement et le Ministère du Plan et de l'Investissement sont chargés d’envoyer des représentants à Dông Nai pour travailler sur l'indemnisation des ménages touchés et le décaissement du projet.

Selon les autorités provinciales, les opérations d’expropriation et de relogement des habitants sont actuellement à l’étude. Le vice-président du Comité populaire de la province de Dông Nai, Trân Van Vinh, a déclaré que plus de 1 800 ha de terres seraient utilisés au cours de la première étape. La province devrait en premier lieu dresser la liste des habitants qui seront expropriés. Le montant de la compensation sera fixé en 2020, a-t-il fait savoir, affirmant que les responsables provinciaux essayeront de terminer ce travail le plus rapidement possible.

Le projet de construction de l’aéroport de Long Thành a été adopté en juin 2015 par l’Assemblée nationale vietnamienne afin de désengorger l’aéroport de Tân Son Nhât surchargé depuis des décennies. Fin 2017, une résolution fixant les conditions d’expropriation et de dédommagement des habitants a été approuvée.

Une fois mis en service, Long Thành comptera parmi les aéroports les plus modernes d’Asie du Sud-Est et devrait accueillir en 2035 quelque 100 millions de passagers et assurer quelque 5 millions de tonnes de fret aérien chaque année.

Situé à 40 km de la mégapole économique Hô Chi Minh-ville, à 30km de la ville industrielle de Biên Hoà, et à 70km de la station balnéaire de Vung Tàu, le futur aéroport de Long Thành se veut un moteur de développement économique pour le Sud et pour le pays tout entier.

NDEL